Forum sur la laïcité

10 octobre 2009 à l’Assemblée nationale

Présentation

Il y aura 50 ans le 31 décembre, malgré les nombreuses et imposantes manifestations de protestation, le Gouvernement de M. Debré s’apprêtait à faire voter la loi qui portera son nom.

En donnant un statut à l’enseignement privé, cette loi ouvrait la brèche par laquelle la droite libérale détruirait la loi du 9 décembre 1905 de séparation de l’Eglise et de l’Etat, fondatrice de la République laïque, c’est-à-dire unie et attentive à l’égalité des citoyens.

Aujourd’hui, notre République dérive vers le communautarisme et le cléricalisme renaissant, dont l’Histoire et le présent montrent les dangers de division et de conflits.

Il faut réagir. C’est l’intention exprimée par le thème du colloque organisé par Gauche Avenir.

Programme

9 h.     Accueil

9h30 Ouverture du colloque par Marie-Noëlle Lienemann, animatrice de Gauche Avenir

9h40 Valeur universelle de la laïcité

Intervenant: Henri Pena-Ruiz. Philosophe. Auteur notamment de “Dieu et Marianne, philosophie de la laïcité”

10h10 Sciences et laïcité
Intervenant : Guillaume Lecointre,Professeur au Museum d’Histoire Naturelle. Coauteur de ” Intrusions spiritualistes et impostures intellectuelles en sciences ”

10h30 Les atteintes à la laïcité de l’enseignement : un cas d’école
Intervenant : Eddy Kaldi. Enseignant-militant associatif

10h50 Échange avec les participants
Animateur : Michel Charzat. Conseiller de Paris ; ancien député
________________

14h20 Contre le communautarisme
Intervenant : Julien Landfried, porte-parole du Mouvement  Républicain et Citoyen ; directeur de l'”Observatoire du communautarisme”

14h40 Le retour du cléricalisme en France et dans l’Union Européenne
Intervenante: Vera Pegna, représentante de la Fédération Humaniste Européenne auprès de l’OSCE (organisation pour la sécurité et la coopération en Europe)

15h Exiger le retour à la loi du 9/12/1905 et son application
Intervenant: Guy Georges, responsable laïcité de Gauche Avenir

15h20 Échange avec les participants
Animateur : Ivan Levaï Journaliste

16h50 Présentation du manifeste et conclusion du colloque
Paul Quilès, animateur de Gauche Avenir

Le manifeste

Le 9 décembre 1905, les représentants du peuple inscrivaient dans la loi les principes indéfectibles de la laïcité, valeur universelle d’unité, de liberté, d’égalité, de concorde et pierre angulaire de la République
Par son article 1er , la loi proclamait la liberté de conscience, le droit de croire ou de ne pas croire, et le libre exercice des cultes. De ce fait, la laïcité n’est pas hostile aux religions, contrairement à une contre-vérité courante.

Par son article 2 , elle proclamait l’indépendance réciproque de l’Etat et des cultes. De ce fait, elle s’opposait au cléricalisme, c’est à dire l’intrusion d’autorités religieuses dans la vie politique et les lois de l’Etat. En stipulant que « la République ne reconnaît ni ne salarie aucun culte », elle posait comme un principe l’universalité de son orientation, condition de l’égalité de traitement de tous les citoyens, qu’ils croient en Dieu ou non.
Aujourd’hui, la laïcité est bafouée par les agissements et les intentions déclarées des plus hautes autorités de l’Etat. La République est fragilisée par  la progression du communautarisme social, ethnique, religieux, qui divise de plus en plus la société. Elle subit de plus en plus fortement les pressions d’un cléricalisme renaissant, qui s’installe dans l’Union Européenne et en particulier en France, comme en témoigne la récente violation du Code de l’éducation, qui confie la délivrance des diplômes universitaires au seul Enseignement Supérieur Public.

Gauche Avenir dénonce ce recul de plus d’un siècle et souhaite le réveil des consciences, pour que renaisse la République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

Ce 10 octobre 2009, nous appelons à un réengagement de toutes les forces laïques et à leur conjonction dans une structure de coordination, à l’image de ce que représenta le CNAL dans l’enseignement, afin de redonner corps et vigueur à l’idéal laïque.

Nous appelons les partis politiques qui se réclament de cet idéal à s’opposer résolument à toute tentative de modifier la loi du 9 décembre 1905, à inscrire dans leur programme les mesures nécessaires à cette renaissance et à s’engager solennellement à les appliquer, le moment venu, notamment :

réhabiliter dans ses applications l’article 2 de la loi de 1905 et, en conséquence, s’engager à légiférer dans le sens d’un retour à l’autofinancement des établissements privés d’enseignement ;

s’opposer à l’intrusion à tous les niveaux (mondial, européen, national) des pouvoirs religieux dans l’élaboration des lois régissant la vie civile et œuvrer à la création d’une « organisation mondiale de la laïcité », à l’image de l’ «Organisation internationale de la francophonie », appelée à intervenir à l’ONU, dans les instances européennes ;

– stopper la désorganisation des services publics et leur mise en concurrence, notamment dans l’éducation, la santé, la recherche scientifique ;

– renforcer au contraire les services publics par l’élaboration d’une « charte des services publics », garantissant leur indépendance vis-à-vis des pouvoirs politiques, religieux, économiques, charte que devrait signer tout postulant à un emploi de la Fonction Publique ;

– développer l’enseignement à l’école de la laïcité et notamment de la loi de 1905.

Les enregistrements

Marie-Noëlle Lienemann, animatrice de Gauche Avenir, introduit les débats….


Henri Pena-Ruiz, philosophe, donne la dimension exacte de la laïcité, valeur universelle


Guillaume Lecointre, chercheur au Museum d’Histoire Naturelle, montre comment la recherche scientifique est attaquée par le cléricalisme religieux….

Eddy Khaldi, professeur, analyse les atteintes au service public de l’éducation…..

Julien Landfried, porte-parole du MRC, commente son livre ” Contre le communautarisme”….

Vera Pegna, de la Fédération humaniste européenne, explique les “nouveaux droits ” des Eglises dans l’Union Européenne….


Guy Georges, animateur de Gauche Avenir, ouvre des perspectives pour réhabiliter la loi du 9 décembre1905, pilier de la démocratie, aujourd’hui menacée….


Paul Quilès, animateur de Gauche Avenir conclut le colloque…..


23 rue d'Alleray - 75015 Paris - France- 09 62 31 26 78 - contact@gaucheavenir.org
© 2007-2013 Gauche Avenir. Réalisé par MilleCités